Assurance invalidité

Me Laporte représente des assurés dans des litiges en assurance invalidité depuis plus de vingt-cinq ans. Il s’agit d’un domaine connexe à ses autres champs de pratique (accidents du travail, accidents d’automobile, rente d’invalidité, blessures corporelles). Il a travaillé dans des bureaux d’avocats de l’Outaouais avant de se joindre à l’équipe de Leblanc Donaldson en 2000. Malgré ses 25 années d’expérience dans le domaine, ses tarifs sont parmi les plus bas sur le marché.

En quoi consiste un litige en assurance invalidité:

Vous souffrez d’une incapacité physique ou psychologique qui vous empêche de faire votre travail habituel. Vous bénéficiez d’une assurance invalidité collective chez votre employeur. Plusieurs litiges peuvent survenir dans le cheminement de votre dossier avec votre assureur.

  • L’assureur refuse de payer les indemnités prévues, considérant que vous êtes capable d’effectuer la majorité de vos activités normales de travail.
  • L’assureur refuse de payer les indemnités prévues, prétextant qu’il s’agit d’un accident du travail et que vous devriez plutôt adresser votre réclamation à la CNESST ou à la CSPAAT.
  • Après vous avoir payé des indemnités pendant un certain temps, l’assureur veut mettre un terme à vos prestations invoquant un changement dans la définition de l’invalidité totale après un certain délai prévu à la police.

Nos services :

Une consultation:  Pour une première étude du dossier et une opinion nos honoraires sont établis selon un tarif horaire préférentiel. Vous saurez alors : Quels sont vos droits? Est ce qu’il y a lieu de contester? Est-ce que l’enjeu vaut la peine d’être représenté par un avocat? Quels sont les démarches qu’il faudra faire? Combien tout ça peut couter approximativement? Quels sont les chances de succès?

Un représentant: Pourra contacter l’assureur pour obtenir une copie de votre dossier; discuter de votre réclamation avec le représentant de l’assureur; obtenir des documents médicaux de votre médecin; obtenir une expertise médicale en vue d’appuyer votre position; si le litige persiste mettre l’assureur en demeure de changer sa position dans un certain délai. Dans l’éventualité où il faut poursuivre la contestation, nous devrons intenter un recours civil devant la Cour du Québec ou la Cour Supérieure contre l’assureur. Le représentant devra préparer des procédures, participer avec vous à un interrogatoire et vous représenter lors de l’audition devant le tribunal.

Pour de plus amples information, n’hésitez pas à communiquer avec nous.

819 778-7864
819 778-3818
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.